Les sites Inkatournables de Nasca à faire à moto - Agence voyage aventure moto Pérou
Nasca voyage à moto au Pérou

Les sites Inkatournables de Nasca à faire à moto

1. La route vers les Lignes de Nasca à moto
Impossible de passer à côté si vous allez au Pérou ; l’histoire, la grandeur, la préservation et la culture qui règnent autour de ces lignes sont bien trop riches et mystérieuses pour ne pas vous interpeller !
Ce qu’on appelle les lignes de Nasca, ce sont des immenses tracés, sous formes de lignes, d’animaux ou éléments de la nature (géoglyphes), visibles dans la Pampa désertique de Nasca. Elles sont uniquement visibles en hauteur. Ce n’est pas une découverte archéologique récente mais les géoglyphes et les lignes de Nasca
renferment toujours de nombreux mystères. Les lignes de Nasca peuvent être observées de deux façons : depuis les miradors naturels et métalliques ou lors d’un survol en petit avion de 45 minutes au-dessus d’elles. Les figures sont impressionnantes, elles vont de 50 à 300 mètres de long, le tout s’étendant sur plus de 45km². Entre tous les dessins localisés, les plus appréciés sont généralement celles du colibri, du singe, de l’araignée, du condor et celle de “l’astronaute”. Encore
aujourd’hui elles sont sujets à débats. Notre guide motard local pourra te raconter ce qu’en disentles spécialistes mais également les locaux.

2. Les dunes et les pistes de DAKAR PEROU
Le Rallye Dakar a choisi le Pérou incluyant la région de Nasca/Ica plusieurs années consécutives et ce n’est bien sûr pas pour rien ! Nasca est à quelques Km d’un désert immense où les dunes se chevauchent. C’est le grand bonheur des motards qui veulent s’éclater en toute liberté sur des zones 100% désertiques. Nos guides connaissent aussi cet immense désert par coeur pour l’avoir traversé toute leur vie.

3. Le tour des aqueducs de Cantalloc à moto
Un ride à moto à Nasca, ne peut être complet si tu ne passes pas par les pistes sableuses autour des acqueducs. Il y en a dans toute la région mais les plus connus sont ceux de Cantalloc, un des nombreux sites précolombiens qui existent à Nasca. Tu sauras les reconnaître par leur forme spirale et leur nom local “les “puquios”. La légende dit que si tu bois l’eau qui circule dans ces aqueducs tu reviendras dans la ville. Nombreux sont ceux qui sont revenus…  pour notre plus
grand bonheur !

4. Les pistes du centre Cérémoniel de Cahuachi à moto
Après 20 minutes de pistes moto, tu tomberas nez à nez sur l’ancien centre cérémoniel de Nasca. Il était occupé de façon continue depuis l’an 400 avant J.C et est constitué d’une série de monuments en forme de pyramides et de monticules. Parmi eux, le “Gran Templo”. Il semblerait qu’il ait connu cinq phases de construction. Il est situé sur la berge sud de la rivière de Nasca. En le visitant, tu remarqueras sur le chemin une ancienne forêt de huarangos. Un arbre millénaire et robuste très reconnu dans la région. La plupart du mobilier des restaurants et des bars ont été fabriqués par cet arbre.

5. Les pistes vers le cimetière de Chauchilla à moto
Située en pleine pampa nascénienne, après quelques Km de pistes, vous découvrirez une ancienne et vaste nécropole bien conservée. Dans le désert, les tombes originales de colons pré-incas sont exposées à la vue des visiteurs. Il existe pas moins de 13 tombes et plus de vingt momies qui sont tournées vers l’Est. La préservation du corps de ces momies sont impressionnantes.

6. La réserve naturelle de San Fernando à moto
Pour ceux qui adorent le pur désert, les dunes, la nature, l’Océan et s’évader hors du monde à moto, nous vous recommandons ce voyage de 2 jours avec une nuit en camping sauvage au bord de l’Océan Pacifique. C’est juste majestueux ! Vous partirez le long de la Panaméricaine Sud pour rejoindre le désert de Nasca à moto. Nous vous promettons l’aventure dans un paysage désertique de rêve où l’immense plaine de sable rencontre les eaux de l’Océan.

7. Descente en surf sur une des plus hautes dunes du mondes : El Cerro Blanco
On ne la fera pas à moto mais elle peut être visité lors d’une pause à Nasca. El Cerro blanco est une immense dune dont le sommet culmine à 2080 mètres de haut. Pour la visiter, il faut compter une journée entière avec un départ de préférence à 3h du matin, ensuite 3h de montée et une arrivée au sommet pour le levé du soleil. Comme tout bon effort, on peut vous assurer que la vue en vaut la peine. Et si vous aimez le sand board (même pour les débutants), on peut vous fournir
une planche pour descendre la dune et vivre l’aventure à fond !
El Cerro Blanco n’est pas seulement un site naturel à sensation, c’est aussi un lieu rempli d’histoires. Elle est considérée par les locaux comme une colline protectrice et possède une origine mythique.On dit que c’est l’épouse du dieu Illa-kata qui a été volée et transformée par le dieu Tunga en une montagne de sable.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

//]]>